mardi 3 février 2009

Petit sondage au coin du boudoir

Coup de grisou aujourd'hui qui en fait a commencé à poindre ce week-end pour des motif plus ou moins sérieux:

J'avais initialement commencé le post avec le motif léger mais comme je préfère que vous quittiez mon blog avec la note légère en tête je vous expose de suite le motif le plus sérieux:


Il s'agit du licenciement prochain de z'hom, la liste des postes concernées à été établie et diffusée, il n'y coupera très probablement pas cette fois. Le tribunal n'a de toute façon accordé qu'un sursit de 4 mois à l'entreprise dans laquelle il bosse actuellement en redressement judiciaire et plus personne n'y crois. Depuis qu'on lui avait retiré fin novembre la menace d'un licenciement pour faute je recommençais à prendre plaisir à prévoir des choses dans un avenir plus ou moins proches comme les fêtes de noël, des visites à la famille, mais là, l'idée qu'il va falloir faire attention financièrement me retire tout envie de prévoir quoi que ce soit en particulier en raison des dépenses que tout déplacement implique aujourd'hui. Et j'avoue que ça me contrarie pas mal.

Le motif plus léger c'est que j'ai perdu en l'espace de 2 jours, 2 soutifs, coup sur coups!

L'un a perdu son élasticité de tour de poitrine, c'était du 85B mais aujourd'hui il conviendrait à du 90B voir 95 bref plus mettable! Même si il était très joli j'accepte cependant sa fin car je ne l'avais trouvé en solde dans mon supermarché et donc pas payé bien cher, de plus il devait avoir environ 2 ans ce qui me semble relativement raisonnable.

Le deuxième me reste bien plus en travers de la gorge. C'est une armature qui a percé son logement comme ça arrive régulièrement avec les modèles à armature seulement là le soutif a moins d'1 an. Même si je l'ai eu au rabais sur Ventes Privés, ils ne proposent ordinairement pas les modèles vite fait mal fait de la Farfouille du coin. 1 an ça me semble très peu pour un modèle très classique qui n'avait à priori rien de particulièrement fragile.

Bon je vous rassure ce n'est pas la mort de mes sous-tif que je pleure c'est plutôt que j'aimerais en ces temps de crise les remplacer en faisant un investissement un peu plus sûr. J'aime les jolies choses mais il faut aussi que ce soit confortable: j'ai la peau sensible et supporte mal le moindre tissus un peu raide y compris certaines dentelles ou broderies. Je ne sais vers quoi me tourner j'ai failli hier aller dans une vrai boutique de lingerie mais elle était fermé et je crains que les prix soit franchement abusif pour ma petite bourse. Peut-être est-ce que mon problème c'est que je n'ai pas non plus à proximité de Nouvelles Galeries ou plus jeune je trouvais un large choix de produits de qualité à des prix variés.

C'est sensé être de combien la durée de vie d'un sous-tif? Avez-vous des marques ou des boutiques de prédilection, ou bien est-ce au grès des occasions et des modèles sur les quels vous tombez? Vous en avez combien en rotation ?

Edit 10/02: Finalement j'ai profité de la 2ème démarque: J'ai investi dans un Hechter Studio à 30€ initialement dans mon supermarché. Et j'ai osé entrer dans une boutique de lingerie, je me suis mis des oeuillères pour ne voir que les modèles en soldes et dans mes prix et je suis ressortie avec 2 modèles à 60€ initialement un Lejaby et un Barbara.

Bilan dans 1 an ou 2 ;-)

9 commentaires:

Luc a dit…

Pour monsieur, même avis que la première fois que tu a parlé de licenciement.

dans ce genre de cas, il vaut mieux prendre les devant et commencer à chercher un nouveau boulot avant que la société ne ferme, quitte à partir de soi même avant de se faire licensier.

si c'est un redressement, a mon avis, y'aura pas grand chose à faire; si la boite est en mauvaise santé, elle va fermer.

dans tous les cas, si la boite est en mauvaise santé, les perspectives d'évolutions sont moindre, donc encore une fois, autant aller voir ailleur.

Pour l'histoire des soutifs, mon avis d'hommes te conseillerai de les laisser tomber. sans, c'est mieux ;)

Voila, pour l'avis du jour :)

Cleanettte a dit…

Z'hom avait déjà commencé les recherches et avait même obtenu un rendez-vous seulement il s'était retrouvé un peu con à la question: "pourquoi voulez-vous quitter votre poste actuel? qu'est-ce qui me dit que vous n'aurais pas envie de vous barrer aussi vite d'ici?"
Maintenant au moins sa recherche est justifiable.
Et il a déjà commencé.

Pour les sous-tif: je suis pas sur que z'hom aprècie le format gant de toilette après 10 ans d'absence de sous-tif ;-)
Mais merci tout de même d'avoir donner ton avis ;-)

Luc a dit…

Pour la question à la con, ce n'est pas compliqué. quoi que je n'ai jamais été confronté à la situation.

"pourquoi vous ne partirez pas non plus d'ici ?"

réponse :

"Si j'ai envie de partir de mon boulot c'est parce que la situation actuellement ne me convient pas, mauvaise condition de travail, salaire trop peu élevé (ou autre), et justement, je suis prêt a m'investir complètement pour une société qui me donnera une véritable position. j'aime m'investir dans mon travail et oeuvrer pour le bien de la société. J'espère donc trouver chez vous la situation de travail qui me permettras de m'investir au maximum. J'aime mon metier, et si je me sent bien dans mon travail, il n'y a aucune raison que je le quitte, je serais d'ailleurs bête de réagir de la sorte.

Sinon pour les 10 ans d'absence, je pense que la vérité se trouve dans les compromis ;)

popolatortue a dit…

(heu je vais répondre pour les soutifs, les situations que je vis au travail sont assez hard et j'en perds mes neurones)

Chez moi un soutif vit environ deux ans. j'ai eu une seule fois un modèle ou la baleine est sortie. Modèle de prédilection : etam et H & M
Mon homme vient de m'offrir cependant un ensemble Victoria Secret ^^, très confortable et très joli.
Et je dois en avoir 7/8 en rotation, souvent des balconnets (je fais du 85b)

marie a dit…

Je compatis pour ce qui est du sujet pas léger.
Et quant au sujet léger je clame ma préférence exclusive pour Aubade (prix élevés mais parfois soldés !). Beauté et qualité.

christèle a dit…

Pour les soutifs, jen ai ai 6 en rotation, toutes marques et toutes provenances (boutiques, supermarché, vpc) et je lave tout de mes petites mimines, dans l'ensemble ils tiennent le coup (plus d'un an en tout cas ;))

Bon courage à ton homme. Le mien viens de passer par là, pour l'instant il bosse en intérim, et ça se passe plutôt bien.

Pierre a dit…

Je ne vois qu'une solution : ton mari doit trouver un emploi chez Lise Charmel...
;-)

Cleanettte a dit…

Luc: Merci pour ta réponse, elle est pas mal du tout et peut être utile pour tous. on était à l'époque tellement focalisé sur "j'ai un *** de patron" qu'on avait du mal à savoir comment formuler ça plus poliment.

Popolatortue:Je note les marque pour la prochaine fois ou je trainerais dans une "grande" ville.

Marie: Je pense à me faire une cagnotte lingerie,j'ai vu au passage dans la boutique des modèles pourtant soldés mais pas assez qui me plaisait beaucoup.

Christèle: ah oui le lavage à la main, Oups c'est vrai que ça peut aidé aussi , les miens ont tendance à filer à la machine mais même le cycle fragile n'est peut-être pas assez doux surtout si j'y ajoute des pull bien lourds :-(

Pierre: ;-) Malheureusement les usines de confections, il y en avait mais elles ferment aussi à tour de bras dans la région depuis quelques années.

Luc a dit…

En tout cas, bon courage pour la suite.

Sinon tout ce que j'en dit c'est que ça mérite un billet plus approfondi sur les sous-vètements, avec photos à l'appuie :p