mercredi 2 avril 2008

Culture familiale

Il y a des choses qui nous tiennent à coeur, des gouts que l'on partage ou pas avec son mari et que l'on est heureux de pouvoir transmettre à ses enfants.

Un peu avant ma rencontre avec mon homme j'ai découvert "Boris" sur CSM une petit radio local du Nord de Reims. J'ai tout de suite été séduite par les textes souvent fous, voir carrément loufoque parfois plus sombre mais toujours décalés mêlè à de la dance ou techno. Bon dans mon entourage bien peu partageais mon engouement même si "Soirée Disco" remporta à l'époque un certains succès populaire.En faisant connaissance avec z'hom j'ai découvert que lui aussi appréciait: pour cette raison Boris est un des rares CD que nous ayons en double à la maison.
Après avoir passé ses CD (2 albums en tout et pour tout)régulièrement à la maison désormais ce sont nos loustics qui se les passent spontanément sur leur poste dans leurs chambres ou qui nous les réclame dans la voiture.
Quelque part j'ai l'impression de leur avoir transmis un petit bout d'amour supplémentaire.

03 - Soirée Disco



10 - Le Matelas De Bisous




15 - Prout Invaders



Et vous? Quels gouts particuliers partagez-vous avec vos enfants?

5 commentaires:

christèle a dit…

Bon mes filles en sont encore aux comptines, donc j'ai encore un peu de marge avant qu'elles ne choppe mes cd de hard-rock.

Electromenagere a dit…

Ben moi faut croire que j'ai tout raté !! :(
Ma fille se tremousse dès qu'elle entend les chansons de Christophe Mae.... argh...j'ai loupé quelque chose ou quoi ???

Ladyblogue a dit…

le goût du chocolat
le gout des blagues
le gout des livres
le gout de la musique
le gout des rires
le gout des barbapapas (qui se mangent !)

le goût de la vie

pénélope a dit…

j'ai héssité entre soirée disco et barbie girl pour ma chanson worst academy !!!

Anonyme a dit…

boris, c'etait un veritable raz de marée en 1996, surtout soiree disco et miss camping, mais peu de gens connaissent la face cachée de ce boris avec les extraits de ces albums !
c'est tres étrange ce coté melancolique et triste...dans "le matelas de bisous"

Etonnant ...
merci...

Myriam