mercredi 10 septembre 2008

Mots d'enfant ?

Les mots d’enfants sont censés être charmants. Je me demande si ma puce à même pas 6 ans est encore une enfant car je trouve ses réparties parfois bien sombre :

 

Hier soir, alors que nous sortions du Décatlon ou nous avions fait des achats pour l’un et pour l’autre ; je leur fais la remarque qu’ils ne s’étaient une fois de plus pas comporté aussi bien que je l’aurais souhaité. En bref : ils ont pris, comme souvent, le magasin pour un grand espace de jeu, courant à droite à gauche en se poursuivant et en m’écoutant le minimum syndical.

La réponse très sérieuse de ma puce :

« Oui bah faut le dire si tu préfères qu’on soit mort ! »

.

.

.

.

.

Après de tels paroles, j’ai préféré imposer le silence jusqu’à la maison en mettant la musique à fond : je ne savais plus comment réagir. Arrivée à la maison je lui demande de répéter à son père ce qu’elle a osé dire :  « Ben oui si tu savais pas ce que c’était des enfants, fallait pas nous faire ! »

 

Mon cerveau se disloque : une partie reste atterrée qu’elle puisse sortir si jeune de tels propos, une autre s’épouvante de ce que ça risque de donner à 15 ans (ça peut vraiment être pire ?), mais une autre admire une telle répartie alors que j’en ai si peu, et enfin une autre s’amuse d’une telle logique et d’une mauvaise foi évidente pour retourner la situation dans son sens :

Bien sur que je savais que ça peut être terrible des enfants, si elle croit pour autant que je vais la laisser n’en faire qu’à sa guise et devenir une enfant terrible!

Je m’amuse aussi de sa façon de souvent dramatiser les choses, de sa façon de réagir de façon excessive et à l’emporte pièce pour des bricoles, réactions de tristesse mais aussi de joie. On est au théatre tout les jours avec elle.

 

 

3 commentaires:

Ratounette a dit…

ah oué.... quand même.... le mien pour s'être mal comporté dans un magasin aurait été puni: je serais repartie sans rien lui acheter! Tu es bien gentille!
Ensuite s'il m'avait parlé comme l'a fait ta puce, s'etait puni dans la chambre direct....
J'ai l'impression d'être une mauvaise mère tout a coup....

Luc a dit…

Pour les magasins je te rassure c'est tous les enfants pareils (du moins les miens!) mais reste ferme!

« Oui bah faut le dire si tu préfères qu’on soit mort ! »
N'est-ce pas une perche tendue pour parler du sujet?
Sujet que vous n'abordez peut-etre pas et qu'elle a très envie de traiter, mais comment vous le dire?

Pour les 15ans tu as encore le temps de te préparer!

« Ben oui si tu savais pas ce que c’était des enfants, fallait pas nous faire ! »
Ben vi, mais dans ce cas, c'est plus théâtre tous les soirs!
Ca serait dommage, non?

Cleanettte a dit…

ratounette: je ne suis pas gentille mais responsable: c'était pour une veste imperméable indispensable à cette époque. Quand ce n'est pas indispensable je ressors du magasin aussitôt.
Quand au tour dans la chambre je pratique aussi, au moins le temps de me calmer, ensuite je passe aux explications:ils ont souvent de bonnes raisons: journée difficile, ou méconnaissance de la portée de leurs paroles.

Luc: merci, je sais que mes monstres ne sont pas tellement différent des autres ;-) D'ailleurs quand je ne les ai pas avec moi mais que je croise d'autres spécimen je ne peux m'empécher de sourire avec beaucoup d'indulgence. Je suis surtout ennuyé de leur comportement pour les nombreux adultes qui ne savent pas ce que c'est que des enfants plein de vie.

Quand à la mort c'est effectivement un theme qui est revenu très fugitivement dans sa bouche hier et même si ce n'est absolument pas un sujet tabou, on n'a effectivement jamais eu l'occasion d'en parler dernièrement. Je tacherais d'être vigilente.