mercredi 29 août 2007

J'veux être un mec!

Je suis remontée, énervée, agacée.
11h45 j'avais rendez-vous chez ma gynéco pour une visite de contrôle. Je lui signale mes douleurs depuis un peu plus d'1 mois dans la poitrine qui passent avec la crème aux hormones prescrits par mon doc. Elle n'y vois rien d'anormal mais un simple inconvénient du stérilet aux hormones et me propose un traitement homéopathique pour y remédier.
Quelques minutes plus tard elle me fait une échographie interne et constate un ovaire un peu trop gros. Et m'annonce qu'il va falloir faire une IRM pour examiner cet ovaire d'un peu plus près. :-( Génial.
Je n'ai pas peur de l'examen en lui même mais plutôt de ce qu'on pourrait y découvrir.
La gynéco a la gentillesse de me prévenir que l'étape suivante pourrait être une coelioscopie(l'examen ou il passe une caméra par votre nombril mais aussi éventuellement des instruments de chirurgie).

Petit détail sympa: après renseignement il faut attendre le mois de Novembre pour avoir droit à un IRM à l'hôpital Si comme moi vous ne supportez pas d'attendre si longtemps vous aurez droit de payer 20 à 30€ de supplément pour faire votre IRM dans un labo privé dans 1 semaine seulement.

Ce qui m'énerve le plus dans tout ça c'est que je rends responsable de tous ça mon stérilet, (j'aurais pris la pilule ça aurait pareil). En fait c'est mon contraceptif qui si éventuellement il n'est pas responsable de cette anomalie(ce dont je doute), est au moins responsable du fait qu'on l'a découvert et des inquiétudes qui l'accompagnent puisque tout ces contraceptifs impliquent une surveillance gynécologique.
Certains me diront que c'est au contraire une chance d'être surveillé d'aussi près au cas ou ça serait grave ça aura été détecté au plus tôt.
Oui mais si ça ne l'est pas; comme c'est probablement le cas; ce sont des examens couteux et des angoisses parfaitement inutiles.
J'ai vraiment parfois l'impression que les médecins jouent aux apprentis sorciers, ils n'ont pas de reculs sur les derniers médicaments ou traitements contraceptifs qu'ils nous proposent et veulent nous faire croire que ça sera forcément toujours mieux que ce qu'il y avait avant.

Je suis dégouté parce que quoi qu'on fasse et quoi qu'on dise ce sont les femmes qui restent embêtées par tout ces soucis. Tout cela me donne des envies de grèves de contraceptif pour une durée indéterminée et donc de grève de sexe pour mon homme vu qu'il n'est pas prévu de petit 3ème.

Une dernier point: mon horoscope MSN qui colle généralement si bien à mon actualité n'était une fois de plus pas si faux; voyez plutôt:
"Ne vous sentez pas obligée de toujours tout rationaliser, Cleanettte. Il faut accepter le fait que certaines choses arrivent sans raison et sans explication possible. Mieux encore, ces événements et situations inattendus sont souvent les plus intéressants à vivre, les plus palpitants... Ils vous distraient de la routine ordinaire. Foncez vers l'inconnu et soyez plus spontanée dans la vie !"
ça pour me distraire, c'est sur mais pas de façon positive.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

tu sais les préservatifs ce n'est pas pour les chiens et au moins c'est sans danger et tt aussi efficace que tte leur cochonerie
bon courage
mam

Tylers a dit…

Certes Mam, mais c'est moins agréable...
Enfin moi je dis ça...

Bon courage Cleanettte ;)

Luc a dit…

"[...]quoi qu'on dise ce sont les femmes qui restent embêtées par tout ces soucis."

Tu vas un peu loin!
Dans une relation de couple normale et une famille à l'écoute des autres, je pense que tes soucis ne laissent pas indifférent!
Oui, tu es en première ligne, mais d'autres s'inquiètent et ce n'est pas forcement plus plaisant!

PS : je suis contre les grèves, c'est toujours ceux qui ne sont pas concernés directement par le problème qui en patissent!
;-)

Cleanettte a dit…

Oui c'est clair que le préservatif a des avantages indéniables mais quand on ne s'en sert plus depuis si longtemps c'est difficile d'y revenir.
A chaque fois il faut peser les avantages et les inconvénients.

Luc: heureusement que tu as signé sans quoi j'aurais cru que c'était mon homme qui avait écris ça: c'est ce qu'il m'a clairement fait comprendre. Il n'a par contre pas osé aborder le thème de ton P.S. mais il ne doit pas être loin de penser la même chose aussi ;-)