mardi 16 octobre 2007

Grève

Je ne suis pas personnelement concerné par les grèves annoncées jeudi: je n'utilise pas de moyen de transport public au quotidien mais uniquement parfois pour les vacances. ça ne m'empèche pas d'être solidaire de toutes ces personnes qui vont se retrouver prises en otage. Je trouve cette situation parfaitement inadmissible: sous pretexte qu'ils maitrisent un outils largement utilisé ils pensent pouvoir faire pression à leur grès.

Et si tous les informaticiens de France se regroupaient, si nous montions un syndicat pour faire valoir nos droits, notre importance pour un pays tout entier, imaginez un peu les serveurs de toutes les entreprises de France éteinds, bloqué par un mot de passe: un bug de l'an 2000 volontaire...
A ceux qui ont vu le dernier Bruce Willis cela rappel peut-être quelque chose.
Je n'ai d'habitude absolument pas cette esprit vindicatif et grégaire mais aujourd'hui je me demande si nous sommes pas trop gentils.

2 commentaires:

luna pat a dit…

c'est vrai que pour les gens qui bossent et qui utilisent les transports en commun, c'est pénible ce genre de grève (surtout quand elles durent plusieurs jours)...
mais peut-être que ce n'est pas plus mal que ce droit de grève soit encore bien utilisé très visiblement (au moins dans le service public parce que dans le privé c'est nettement plus risqué) pour ne pas être définitivement enterré (qui sait, les informaticiens en auront peut-être vraiment besoin un jour de ce droit ;-) )
alors du coup je l'accepte un peu mieux

Anonyme a dit…

je poserais la question autrement est-il normal qu'il n'y ait plus qu'une pte partie de la fonction publique qui puisse se permettre de faire grêve sans craindre d'être mis à la porte alors que tant de travailleurs aimeraient également manifester et ne peuvent
mam